Portrait de Réussite : Abel rejoint la Classe-Relais de Vitagliano

A Apprentis d’Auteuil, la dernière semaine de novembre est dédiée depuis de nombreuses années à fêter les réussites. Les équipes fêtent les initiatives des jeunes ont trouvé les forces de se surpasser pour aller au-delà, de parents qui ont retrouvé confiance en eux, de groupes qui se sont investis vers un projet…

C’est le cas de Abel, 14 ans. Il est scolarisé depuis cette rentrée de septembre au collège Vitagliano. En cette fin du mois de novembre, il termine un cycle

Classe relais Vitagliano
Abel classe-relais – Vitagliano

en Classe-Relais. Pour 6 semaines, il a rejoint un petit groupe de collégiens de Vitagliano et d’autres structures. Un objectif : se recentrer pour retrouver l’envie d’aller en cours, d’apprendre.

La scolarité s’est compliquée pour Abel quand il a vécu une situation douloureuse en famille.“Dans mon ancien collège, je n’allais plus en cours, j’insultais les enseignants. Je faisais ce que je voulais” explique-t-il. Avec son père, ils prennent contact début 2020 avec Vitagliano pour intégrer la Classe-Relais pour une session, avant de retourner dans son collège d’origine. Malheureusement, le confinement ne lui a pas permis de rejoindre le collège pour cet intermède. Mais ce n’est que partie remise, ils prennent alors la décision de quitter le collège d’origine. Et de prendre un nouveau départ en rejoignant l’ensemble scolaire Vitagliano définitivement dès la rentrée.

Un projet pour Abel

Avec l’équipe pédagogique et éducative du collège et son papa, ils travaillent un projet individuel, le PPJ (Projet Personnalisé pour le Jeune). Dans un premier temps il s’agit de rejoindre la Classe-Relais et suivre un programme de remobilisation. Avec Christine Zanetto, responsable du dispositif, il va travailler sa posture d’élève pour retrouver du calme, de la sérénité et la possibilité de se concentrer sur des objectifs. Ensuite, il réintègrera sa classe au sein du collège, avec le soutien de toute l’équipe. Fin novembre, elle a déjà vu les bienfaits de son passage sur la structure : “Abel a retrouvé des automatismes, il prend du plaisir à reprendre les apprentissages et faire des documents esthétiques. Il réapprend les mécanismes et à se concentrer sur de belles choses”.

Des solutions adaptées

internat Vitagliano

L’internat s’est aussi offert à lui comme une solution pour optimiser ses chances de réussite. Il reste donc avec 80 autres jeunes à Vitagliano du lundi au vendredi. C’est une chance supplémentaire qui lui permet d’être dans un environnement propice aux apprentissages et étayé par une équipe éducative.

“Avant je n’aimais rien faire. Je ne voulais pas faire de sport, ni jouer. Là, je sens que je suis dans une bonne dynamique. Dans la classe, on est dans un “bon” délire. Je me suis rechargé”. Un changement bien ressenti par ses proches, dont son papa : “Mon père a vu le changement : je me suis calmé, il est content et fier de moi, il me l’a dit”.

Sa réussite

Un point est sûr : c’est la détermination d’Abel qui lui a permis de prendre un chemin nouveau. C’est son audace et la confiance qu’il a su mettre dans son entourage qui l’ont aidé à s’extraire de son environnement.

Pour cela, nous fêtons ta réussite Abel : pour ce chemin que tu te construis et que nous t’aidons à poursuivre. Nous mettons tout en oeuvre ensemble pour que tu avances sereinement dans ton chemin de collégien… et c’est une fierté pour nous de voir que tu grandis maintenant dans la sérénité et pour être un homme debout.